Meteo
Programmes
RAWAJ : vision 2020
Programme RAWAJ vision 2020
INFITAH
Projet Infitah = Permis numérique
NAUCAM
Le projet NAUCAM est l’un des projets financés par l’Union Européen a travers le programme Opératif de coopération Transfrontalière Espagne et ses frontières (POCTEFEX) qui est un instrument du Fond Européen pour le développement Régional (FEDER) dans l’objectif est de développer des programmes de coopération entre les régions frontalières de l’Espagne et le Maroc.
Publication


Agadir :Ville internationale

Premier port de pêche du royaume

Chef  lieu de la Région Souss Massa Drâa, la préfecture d’Agadir Ida Outanane :

  • Se situe au Nord –ouest de la région Souss Massa Drâa, couvre une superficie de 2297 km2, dont 15% de plaines et 85% de montagnes et renferme 01 commune urbaine et 12 communes rurales

  • Sa population estimée à 604.000 habitants, en 2013, est à majorité urbaine

  • Figure parmi les préfectures les plus boisées du Maroc (avec une dominance de l’arganeraie) et sa richesse en flore et en faune est très remarquable

  • Est dotée d’une importante infrastructure de base, notamment :

    • Un réseau routier développé constitué de routes provinciales, régionales, nationales et d’un tronçon de 31 km d’autoroute Agadir – Marrakech

    • Un complexe portuaire à compétences diverses : pêche, commerce, plaisance, croisière et militaire avec de superstructures modernes.

    • Une zone industrielle de 150ha destinée à satisfaire les besoins accrus de l’industrie de transformation des produits de la mer : Parc haliopolis.

    • Une des plus grandes universités du royaume : l’université Ibn Zohr.

  • L’activité économique potentielle  d’Agadir est basée sur la pêche,  l’agroalimentaire et le tourisme :

  • Agadir, premier port de pêche du royaume :

      Agadir se caractérise par l’importance de sa production générée par différents types de pêche : hauturière, côtière et artisanales, la flotte qui opère à partir de ce port et le nombre élevé d’emplois direct et indirects générés par ce secteur.

  • L’Agroalimentaire, industrie dominante d’Agadir 

      Ses richesses halieutiques et agricoles ont permis le développement d’un tissu industrielle basé  essentiellement sur les activités agro-alimentaires : traitement et valorisation des produits : conserves, semi conserves, congélation  et  sous produits et représente un véritable pourvoyeur d’emplois.

  • Le tourisme, levier de croissance socio-économique :
    Agadir représente :

    • 2ème station balnéaire du royaume

    • 1/3 de la capacité litière nationale

    • Environ 35% des recettes nationales en devises

    • Membre  du club des plus belles baies du monde depuis 2002,

    Agadir recèle des potentialités naturelles et culturelles, riches et diversifiées, et une importante infrastructure touristique, ce qui lui a permis de développer différents types de tourisme : balnéaire et de niche. Aussi, le développement de cette industrie touristique a contribué à l’épanouissement d’autres activités qui lui sont attenantes.
    Agadir dispose aussi d’un savoir faire artisanal propre, riche et varié ce qui confère une originalité à ses produits d’artisanat.

    Malgré les limites de la production agricole, Agadir joue un rôle très important dans le développement du secteur au niveau régional via son port, un des plus importants au Maroc, ainsi que ses institutions et les événements qui y son organisés pour la promotion des exportations de fruits et légumes.

    Agadir centre important de commercialisation de différents produits : agricoles, halieutiques, ..,

    1. se caractérise par la qualité et la modernité de son secteur commercial qui représente aussi l’un des piliers de l’économie  de cette préfecture.

    2. abrite le plus grand souk d’Afrique : Souk Al had qui couvre 11ha, offre des services divers et variés et représente un passage obligé pour les visiteurs d’Agadir.

Monographie de la Préfecture d'Agadir IdaOutanane 2013